Moon Co-Hab

Pour en savoir plus ...

Vidéo de présentation ...


L’exploration et la continuité de la vie humaine au-delà de la Terre sont un grand rêve pour notre humanité. Notamment, la Lune est un endroit qui inspire toujours notre culture. Aujourd’hui, les agences spatiales de gouvernement tel que ESA (Agence Spatiale européenne) et NASA (National Aeronautics and Space Administration) décident de reconquérir la Lune et Mars en 10 ans. Etant donné qu’on a besoin d’un habitat permanent ou temporaire pour recherche scientifique, industrie de ressources et de tourisme spatiale, j’ai proposé un cohabitât auto-durable sur la Lune en tant qu’un architecte. Pourquoi pas sur Mars ? Car la lune est en endroit intermédiaire qui nous permettrait d’aller plus loin comme Mars. Certain, Mars est plus ressemblant à la Terre et son environnement plus vivable que la Lune, mais il y a trop de risque physiquement et financièrement pour envoyer l’homme à Mars directement sans des connaissances de la vie en faible gravité et l’exposition à la radiation cosmique galactique et de solaire.

 
Deux grands thèmes de ce projet, c’est de prolonger l’habitabilité sur l’environnement non favorisé et de construire une architecture autonome parfaite dans un contexte extrême. Évidemment, certains disent que l’architecture est née dans un environnement favorisé. Hélas! Regardons, notre monde, et il y a des villes dans un contexte non favorisé et leurs vies sont bien appliqué avec leur habitat et son contexte. De plus, avec la question de l’autonomie et de la durabilité de bâtiment, il y a nombreux de projets sont construits ou proposés dans un environnement extrême à la Terre aujourd’hui. Selon moi, l’architecture n’est pas qu’un bâtiment esthétique. Mon projet est commencé par une question simple : " Est-ce qu’on a besoin d’une belle façade sur la Lune ? "


Ensuite, la question est développé à ces problématiques : " Qu’est-ce que le rôle de façade pour une architecture autonome sur la Lune ? " et " Comment la technique de construction, la représentation sociale et l’habitude culturelle de la Terre vont-elles transférer dans un contexte lunaire ? "
 
Un habitat doit représenter un mode de vie de l’homme. Donc, le but de mon projet, c’est d’intervenir pour " l’habitat dans l’espace " avec une conception centré sur l’homme. En effet, habiter dans un contexte isolé demande une haute durabilité avec l’autosuffisance. Ainsi, un prototype d’une façade hybride ayant un système intégré qui régénère de l’énergie et du soutien à la vie, serait principalement traité dans le projet de " Lunar Co-Hab " en respectant le contexte lunaire. Mais aussi les aspects de constructibilité utilisant des ressources in situ et l’habitabilité pour le management d’intérieur vont également traiter dans ce projet.
 
Ici, le projet de “ Lunar Co-Hab ” va se présenter en 4 catégories pour mieux comprendre du projet. Premièrement, système d’énergie, deuxièmement système de construction, troisièmement, Aménagement d’intérieur et pour la fin, Extensibilité. Espérons que la prospective de l’auto-durabilité de ce projet inspire d’autres types d’architecture comme si l’espace a inspiré notre monde dans les années 60-70.

Publié le 23 septembre 2018