Le réseau disruptif sur les architectures en milieux extrêmes

En se situant aux croisements entre architecture, technologie, culture et environnement, le réseau scientifique « ARCHES » a pour objet de générer à terme des connaissances et des innovations de rupture en se confrontant aux conditions limites générées par des milieux extrêmes comme l’espace et les planètes du système solaire, les océans et les univers sous-marins, la haute montagne, les déserts ou les calottes glaciaires de notre planète, … En s’efforçant de répondre aux défis actuels et futurs des bâtiments ou des villes, le réseau « ARCHES » souhaite rassembler à l’échelle nationale des compétences uniques en France et devenir à terme en Europe un des lieux de ressourcement scientifique et d’excellence sur les architectures des milieux extrêmes. Ce réseau scientifique thématique est soutenu pour 3 ans, entre 2018 et 2020, par le Ministère de la Culture.


ARCHITECTURES oF hYPER-cONDITIONED ENVIRONMENTS

Relegated for a long time to the field of building sciences, conditioning techniques – ventilation, air-conditioning, lighting, sound or odorisation systems – play a decisive role in the contemporary urban and architectural production. They are fully implemented in commercial architecture, which promotes experiential and sensory marketing. They are developed in accordance with regulations of energy efficiency in buildings that establish new requirements in terms of flux between architecture and environment. They become necessary in inhospitable climates (tropics, deserts, poles), in some constrained spaces (places of care, entertainment, conservation or specific facilities), or in extreme environments (underwater, underground or extra-terrestrial architectures). They naturally question our relation to the environment and to our living spaces, to energy and material flows, and to the visible and invisible technologies that rule our living environments.


Plus d'informations ...

NOS DEUX PARRAINS

Jean-Jacques FAVIER
Spationaute

Les axes de réflexion développés au sein du Réseau "ARCHES" concernent l'International Space University (ISU) par leur interdisciplinarité, y compris les SHS que nous traitons aussi dans notre écosystème lié au spatial. Différents sujets nous intéressent comme par exemple celui des spin offs du spatial vers les green techs, et d'une manière générale les technologies issues des laboratoires pour faire progresser les réalisations grand public sur Terre. Notre partenariat avec l'Ecole d'Architecture de Strasbourg (ENSAS) a permis d'associer à notre cause des partenaires du monde entier, mais aussi, et tout particulièrement en Alsace et en France.

Jacques ROUGERIE
Architecte

Tout au long de ma vie j’ai donné corps à mes rêves et les ai réalisés grâce à des rencontres avec des Hommes qui ont cru en ma vision d’une architecture prospective et m’ont aidé à la mettre en œuvre. Sans leur soutien, nombre de mes projets n’auraient pu voir le jour. Aujourd’hui, il est de mon devoir d’aider les nouvelles générations, de les faire bénéficier à leur tour de cet accompagnement dont ils ont besoin pour bâtir le futur. C’est mon engagement et celui de la Fondation Jacques Rougerie dédiée à l’espace et à la mer … Car c’est de l’espace et de l’océan que naîtra le destin des civilisations à venir. J’apporterai donc mon expertise au Réseau "ARCHES".